Le tango selon JC... qui n'est surtout pas l'évangile selon saint Tango ;-D    

       

 

C’est  un tango social et d’improvisation, donc  destiné à être dansé parmi d’autres danseurs, et non pas dansé sur sa terrasse en solitaires (ce qui est très louable également !), comme me disait un ami proche… Un tango dansable partout…Mais qui ne reflète QUE ma vision et mon histoire dans le tango... Car chaque danseur a son histoire, son style - car il y plusieurs façons de danser, justement plusieurs styles, voir "Les différents styles de tango en vidéos",  et sa façon de voir....et c'est justement pour cela qu'il faut que vous arriviez à déterminer ce que vous cherchez.  Je crois que mon tango est adapté à la danse sociale , mais, je l'espère et je le crois, demeure  un tango à l'esprit ouvert... 

 

Mon idée est de commencer par  vous apprendre d’abord les pas  simples qui forment la  « marche », ce qui vous  permettra de changer d’orientation sur un seul pas,  plus « faciles » à communiquer et à comprendre , à  vous faire toucher du doigt ou plutôt du pied, la musicalité de base, à  apprendre quelques petites règles qui vont vous aider à être  "bien intégrés" sur la piste et en dehors, toutes ces choses simples et directement applicables qui vous permettront de monter plus rapidement sur la piste et d’y être le plus à l’aise possible. Et ensuite seulement, une fois un minimum de bases concrètes et réellement passables en soirée acquises, ensuite seulement, passer à des fioritures et à des choses plus complexes…

 

Mon opinion est basée sur trois évidences et sur la logique qui , selon moi , en découle:

 

Evidence 1 : Dans un bal tango, il y a d’autres danseurs et je dois évoluer et exprimer ma danse avec ma ou mon partenaire en les respectant. Evident, non ?

 

 La logique et la solution  : je dois donc posséder un tango qui me permette de m’adapter. Passer des choses simples, puis compliquer... Loin du débat « doit-on danser le tango en position ouverte ou serrée », je pense que l'on doit danser  selon  et le moment et l’espace et la cavalière (une débutante qui a, comme souvent , appris à danser très séparée, sera peut être gênée de danser collée ) , et aussi…son envie. Etre attentif à mon ou ma partenaire, ainsi qu’aux autres danseurs, et donc aussi connaître le plus tôt possible, les différents codes qui sont en usage sur une piste de danse.

 

Evidence 2 : Quand je danse , je danse avec une ou un partenaire, et je dois le ou la respecter.

 

 La logique et la solution  :  Chercher à être connecté, à communiquer…et pour cela , m’écouter et l’écouter.

 

Evidence 3 : Quand je danse , je le fais sur de la musique, et elle aussi, je dois la respecter, ou en tous cas, essayer d’y arriver…

 

 La logique et la solution  :  Plus vous voudrez faire des choses compliquées, plus ce sera difficile de les mettre en pas et en musique… donc, au début, faire des choses simples mais si possible en musique, et seulement après  monter peu à peu la difficulté technique :  ayant ainsi pris l’habitude de sentir la musique sur des choses simples, vous pourrez plus facilement sentir quand vous serez ou pas « dedans » sur des choses plus complexes, que ce soit d’abord pour marquer des contretemps ou pour par la suite  essayer d’être en harmonie avec les phrases puis avec l'ensemble de la structure musicale du morceau.

 

En résumé :  quelque soit l’image du tango souhaité avec laquelle vous  commencerez  le tango, à partir du moment où vous voudrez le danser socialement, la réalité sera dans les limites de la possibilité . Possibilité  technique bien sûr - votre compétence et celle de votre partenaire- , mais qui dépendra de la possibilité physique : ai-je la place nécessaire dans le respect des autres ?

 

Votre but final sera de réussir à trouver du plaisir pour votre partenaire et vous-même en réussisant à vous exprimer dans une entente la plus globale  : entente avec vous-même, avec le  ou la partenaire, avec les autres danseurs, avec la piste et le lieu et avec la musique, sans qu’il y ait d’ordre de préséance car tout doit être là en même temps pour arriver à l’extase tant recherché… Et quand on y arrive… quel pied !

 

 

Powered By Saaraan
Joomla templates by Joomlashine